Le nettoyage énergétique de printemps

Les perce-neiges, petites fleurs gorgées d’une force nouvelle soulèvent le manteau hivernal, symboles d’une renaissance imminente et avec eux, les énergies montantes du printemps s’activent et se réaniment.

Imbolc, le 1er février est la fête de la déesse Brigit qui incarne la lumière et l’eau. C’est à partir de ce jour de célébration que nos ancêtres reprenaient le chemin des champs et des activités extérieures et qu’ils pratiquaient le « Grand ménage de printemps » à l’intérieur.

Tous les savoirs ancestraux et toutes les traditions s’accordent sur le fait que c’est la saison de l’énergie montante, de la mise en action. Les projets, les idées qui se sont construites durant l’hiver, bien qu’il ne soit pas complètement terminé, bouillonnent et ne souhaitent qu’une seule chose : émerger pour devenir. Canaliser ces dynamiques et hiérarchiser les priorités reste la méthode la plus sage afin de ne pas s’épuiser ou paniquer devant notre trop plein d’ambitions.

Les énergies du corps bougent et avec elles les énergies de notre environnement, de nos lieux de vies et de travail. Afin de favoriser une belle harmonie entre les corps (physiques et énergétiques) et son environnement direct, il est bon de faire un nettoyage de printemps.

Cette tradition est loin d‘être anodine et elle n’est pas qu’une affaire du monde visible et matériel.

Souvent peu aérés, encombrés et peu nettoyés, énergétiquement j’entends, nos habitats regorgent d’agglomérats, miasmes et bien d’autres perturbations des flux d’énergies vitales, du Qi. La terre, notre chère planète est quadrillée d’une multitude de réseaux telluriques et de courants magnétiques, électriques et vibratoires. C’est d’une part sur les croisements de ces différentes couches de la toile informationnelle terrestre que les nœuds énergétiques se créent et stagnent, c’est ce que nous enseigne la Bioénergie de l’habitat (la GBR), d’autre part dans les endroits encombrés et mal agencés, c’est ce que nous enseigne le Feng Shui, et encore dans des endroits peu engageants tels que des chambres d’ados, débarras et autre cache misères c’est ce que nous enseigne le bon sens.

A tout cela s’ajoute l’influence des rivières souterraines, des eaux stagnantes, de la géologie et de toute la vie non visible habituelle d’un lieu, que ce soit les empruntes karmiques, les entités humaines et non humaines, des gardiens, des sources de pollutions humaines et j’en passe.

Autant de facteurs qui peuvent venir impacter notre bien-être et la bonne harmonie de la vie de famille ou de notre équipe de travail.

Le printemps est donc un moment favorable pour se lancer dans le grand ménage et le renouveau. Poser des bases saines pour une année sereine et pleine de vie, en parfait harmonie avec les énergies du visible et du non visible, en accord et en liens avec les éléments.

Que faut-il faire pour assainir son habitat ?

  • La première chose et vous trouverez ces règles de bon sens dans tous les blogs et bouquins : ranger et débarrassez-vous de tout ce qui n’est plus en phase avec votre vie du moment. Videz les placards et étagères, donnez tout ou vendez tout vous ferez des heureux : Vous, les habitants de votre maison et les acquéreurs.

 

  • La deuxième chose est d’agencer votre intérieur avec discernement en choisissant des matériaux nobles et sans trop ou mieux encore sans polluants. Privilégiez la lumière à l’obscurité. Pour aller encore plus loin suivez les préceptes du Feng Shui qui vous apporte les éléments et les conseils nécessaires pour vivre en syntonie avec votre habitation, en fonction de vos directions et de vos secteurs favorables.

 

  • La troisième chose est de réaliser ou de faire faire par des experts un nettoyage énergétique de vos lieux.

Voici un protocole :

    • Faire une ligne qui fait le tour de votre lieu de vie avec du gros SEL pur non raffiné non traité. Toutes les pièces doivent y passer et tous les murs extérieurs de l’habitation, d’où l’importance de bien évacuer tout le superflu avant. Le sel est l’absorbeur idéales pour toutes les énergies néfastes.
    • Fumigez avec de la sauge blanche ou des mélanges à base de genévrier. L’ensemble du lieu doit être dans la brume. La sauge blanche est un puissant dé-logeur d’énergie dérangeantes et d’entités incrustées, c’est également un puissant désinfectant utilisé depuis des siècles par les peuples premiers lors des cérémonies sacrées.
    • Décristallisez les miasmes énergétiques avec un bol tibétain, un tambour ou en frappant des mains.
    • Aérer et accompagner les fumées vers l’extérieurs en les accompagnant de fortes intensions.
    • Ancrer des intentions positives pour vous et tous les habitants du lieu.
    • Nettoyer le sel en le rassemblant et en le rendant à la nature, dans un cours d’eau par exemple. L’impact écologique de cet acte est nul, en revanche l’impact énergétique sera d’une grande efficacité.

Au quotidien et afin d’entretenir ce nettoyage vous pouvez bruler des encens de qualité (sans produits toxiques), ou pulvériser des synergies d’encens liquides, comme le CHIYAAM.

Après tout cela vous devriez sentir le taux vibratoire de votre maison bien plus haut et dynamique qu’auparavant. Vous allez retrouver la vitalité et vous sentir libéré de beaucoup de poids inutiles.

Si malgré tous vos efforts vous ressentez toujours un mal-être dans votre lieu de vie, vous avez l’impression qu’il ne vous soutient plus ou qu’il ne vous protège plus, vous avez le sentiment qu’il y a des présences ou des sensations que vous ne maitrisez pas alors c’est qu’il faut passer à l’étape supérieure et je vous invite à faire appel à un expert en Géobioénergie de l’habitat : Contactez-moi ou un autre pour obtenir des informations supplémentaires.

Plus d’informations sur :

La Géobioénergie de l’habitat (médecines des lieux) : Christophe PALETTE

Le Feng shui et l’agencement de vos lieux de vie :

Contactez un expert : Guillaume REY – Feng Shui et Bien-être

Consultez son site : www.fengshuietbienetre.fr/

Lire l’ouvrage – Le Feng Shui – Ouvrir les yeux sur son intérieur – Auteurs : Guillaume REY et Chris(tophe) PALETTE

Les Encens à vaporiser : CHIYAAM

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*